Cinéma Cinémavia, 3 Quai Mavia, 70100 Gray

Cinéma intercommunal Val de Gray

REVUE DE QUINZAINE

La sélection

Du 12 au 25 juin

Le pouvoir de la confiance en soi

SUPER LION

À l'affiche jusqu'au 25 juin

Âge conseillé - 5 ans

Evie, 11 ans, n’est pas une fille ordinaire ! Elle jongle entre l’école, ses amis, et sa passion pour les jeux vidéo. Mais chut ! Elle a un incroyable secret : son papa est Super Lion, le super-héros le plus cool de l’univers. Ce sera bientôt à son tour de montrer ses pouvoirs et de plonger dans l’aventure la plus folle de sa vie. Préparez-vous, Super Evie arrive !

Voilà un film de super-héros à la fois réconfortant, drôle et spectaculaire, pour toute la famille. Un film basé sur une idée originale. Le réalistauer, d'origine norvégienne, souhaite raconter une histoire contemporaine, qui traite de questions d'actualité. Comment un enfant fait-il face aux attentes élevées de ses parents ? Les jeux vidéos peuvent-il apporter quelque chose de bon ? Est-ce que tout le monde doit être super ? Est-ce mieux d'être soi-même, tout simpelemnt ?

 

Face au racisme

CHIEN BLANC

À l'affiche jusqu'au 25 juin

États-Unis. Le pays explose sous les tensions raciales après l’assassinat de Martin Luther King. Romain Gary et sa femme, Jean Seberg, accueillent chez eux un chien abandonné, dressé exclusivement pour attaquer les Noirs : 'un Chien blanc". Romain, humaniste et amoureux des animaux, refuse de le faire euthanasier, au risque de mettre en péril l’équilibre de sa relation avec Jean, militante pour les droits civiques et très active au sein des Black Panthers.

Adapté du roman de Romain Gary

Film choisi pour le Coup de Coeur Surprise de mai

Chien Blanc est un drame réalisé par Anaïs Barbeau-Lavalette, adapté du roman éponyme de l’écrivain français Romain Gary, publié en 1968 dans Life Magazine, puis, deux ans plus tard, aux Éditions Gallimard.

Anaïs Barbeau-Lavalette et sa coscénariste Valérie Beaugrand-Champagne s’attaquent à leur tour à cette oeuvre phare de la littérature française. En intégrant les destins entrecroisés de la bête et du couple Romain Gary-Jean Seberg sur fonds de tensions raciales et de répression policière, leur approche s’avère à la fois politique et intime. 

La réalisatrice s'interroge sur "ce désir ardent de rencontrer l’Autre, de s’y mêler et d’embrasser ses batailles. Avec en ligne de mire cette éternelle question : à quel point un conflit; une guerre; une douleur; – qui ne nous appartient pas – peut-elle devenir la nôtre? Est-ce même possible? Est-ce même souhaitable…?"

"Avec mes films, mes scéanrios et mes livres, j'essaie de faire ma petite part pour éclairer la part sombre de notre humanité. Comme artiste, j'espère arriver à aider les opprimés à garder espoir en la beauté de l'humain."

L'autre, c'est moi

MARCELLO MIO

À l'affiche jusqu'au 25 juin

C’est l’histoire d’une femme qui s’appelle Chiara. Elle est actrice. Elle est la fille de Marcello Mastroianni et Catherine Deneuve. Le temps d’un été, chahutée dans sa propre vie, elle se raconte qu’elle devrait plutôt vivre la vie de son père. Elle s’habille désormais comme lui, parle comme lui, respire comme lui et elle le fait avec une telle force qu’autour d’elle, les autres finissent par y croire et se mettent à l’appeler "Marcello".

Christophe Honoré nous livre un objet de cinéma, une fable poétique qui rend hommage au 7ème art.

Chiara Mastroianni, dans son propre rôle, se laisse glisser vers la figure de son père. Elle devient Marcello et l'incarne peu à peu. Elle se laisse porter au gré de son entourage, des réactions, sans trop savoir où elle va. Elle traverse le miroir, bascule dans la légende paternelle. On suit ses déambulations entre réactions amusées, confusions, malaises, amours, amitiés.

Le film avance doucement dans un flou poétique, sur le fil entre humour, poésie et tragédie. Il s'interroge sur le poids des fantômes, l'absence d'une personne aimée, l'héritage laissé par ses parents, la quête d'identité. Le film déambule pour tenter au final de nous raviver.

"Si je me souviens, la balade était bien"

Avez-vous un ami imaginaire ?

BLUE & COMPAGNIE

À l'affiche jusqu'au 18 juin

Bea, une jeune fille, découvre un jour qu'elle peut voir les amis imaginaires de tout le monde. Commence alors une aventure magique pour reconnecter chaque enfant à son ami imaginaire oublié.

Un film qui renoue avec émotion et tendresse avec le monde de l'enfance. Une douceur sucrée pour les petits et grands.

La saga se poursuit

FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX

À l'affiche jusqu'au 25 juin

Interdit au moins de 12 ans

Alors que le monde s'écroule, la jeune Furiosa tombe entre les mains d'une horde de motards dirigée par le seigneur de la guerre Dementus. En traversant le Wasteland, ils tombent sur la Citadelle présidée par l'Immortan Joe. Alors que les deux tyrans se battent pour la domination, Furiosa doit survivre à de nombreuses épreuves pour trouver le moyen de rentrer chez elle.

Séances Version Française - VF et Version Sous-Titrée - VOST

George Miller est de retour au coeur du désert dans un monde post-apocalyptique. Et il est en grande forme !

Du sable, des gros engins, des personnages atypiques, de l'action, de la violence, des scènes de tension... Tout est réuni pour un grand moment de cinéma. Du spectaculaire, à voir sur grand écran !

Duo jusqu'au bout

BAD BOYS RIDE OR DIE

À l'affiche jusqu'au 2 juillet

Cet été, la franchise Bad Boys est de retour avec son mélange iconique d'action explosive et d'humour irrévérencieux. Mais cette fois-ci, les meilleurs flics de Miami deviennent les hommes les plus recherchés d'Amérique.

 

Déjà 6,5 millions d'entrées !

Artus au cinéma !

UN P'TIT TRUC EN PLUS

À l'affiche jusqu'au 25 juin

Pour échapper à la police, un père et son fils sont contraints de trouver refuge dans une colonie de vacances pour jeunes adultes en situation de handicap mental, endossant le rôle d’un éducateur et d’un pensionnaire. Le début des emmerdes et d’une formidable expérience humaine qui va les changer à jamais.

Artus livre un film drôle et touchant qui ne traite pas de handicap mais met en scène des personnes en situation de handicap. Le coeur du film reste la comédie. Le film vise à faire rire avant toute chose.

"J’ai toujours eu envie de montrer ce dont sont capables les personnes porteuses d’un handicap mental : elles ont un imaginaire incroyable, une magie, ou une folie, qu’on ne rencontre pas ailleurs. C’est avec elles que je voulais faire un film. Pas sur elles. Le handicap, en soi, n’est pas le sujet. Ce film, c’est une colonie de vacances, avec tous les moments de vie que cela suppose, mais puissance mille parce que l’histoire, est portée et jouée, par des gens qu’on n’a pas l’habitude de voir au cinéma."

"J’avais la base du scénario, avec un début de dialogue et une structure. Mais, très rapidement, j’ai expliqué à mes producteurs que je ne pourrais pas aller plus loin tant que le casting n’était pas bouclé. Je ne voulais pas de comédiens, je ne voulais pas qu’ils jouent, je voulais qu’on soit dans le vrai."

Artus réussit à faire un film choral, vraie proposition de divertissement.

ÉVÈNEMENTS

Ciné-Débat - Séance gratuite

Organisée par le Tribunal de Vesoul.

Mardi 25 juin - 18h00

Actualité Cinéma

Événements

Actu ciné, avant première, évènements, découvrez toute l'actualité du Cinémavia.

Le cinéma

Le cinéma

Votre cinéma Cinémavia, les salles, l'équipement, infos...

Les tarifs du cinéma

Contact

Contactez votre Cinémavia, formulaire de contact, plan d'accès...


Cinémavia, cinéma intercommunal Val de Gray
3 Quai Mavia, 70100 Gray - Tel : 03 84 65 34 34
Mentions légales | Contact | 

Politique de confidentialité